L’atelier Commun, le lab de l’écologie et du réemploi !

Ce mois-ci, nous vous présentons l’Atelier Commun, un fab lab spécialisé dans la transition écologique. Porté par le collectif Indiens Dans La Ville (IDLV), cet atelier est en partenariat avec la ressourcerie La Belle Déchette. Un duo évident pour la revalorisation des déchets et le développement d’une fabrication numérique plus respectueuse de l’environnement.

L’atelier Commun, le lab de l’écologie et du réemploi

C’est avec un grand plaisir que nous retrouvons Quentin Orhant que nous avons accueilli de nombreuses fois sur nos événements avec les projets artistiques du collectif IDLV. Aujourd’hui, c’est lui qui nous accueille au 2 rue du pré du bois à Rennes, une adresse prédisposée pour son atelier d’Indien.

Au commencement, il y avait le vert

Un Indien dans la Ville est un collectif d’artistes sensibles à l’écologie et à la question du vivant et de son environnement. Leurs projets interrogent la place de la nature et du sauvage dans la ville et l’espace public. En 2012, ils présentent une série d’images représentant des silhouettes d’Indiens superposées sur différents bâtiments modernes du centre-ville rennais par la technique photographique de la double exposition. Cette œuvre prendra toute son envergure lors du festival Images Publics. Au cours de cet événement, les silhouettes d’Indiens étaient projetées en grands formats sur les immeubles modernes du quartier Colombier à Rennes.

Tous les artistes sont des Makers

Très vite, le collectif s’intéresse à la fabrication numérique pour réaliser leurs œuvres et découvre alors les premiers fab labs. De là, ils créent de nouveaux projets tels que le Tipibot, un robot qui dessine inspiré du projet Polargraph de Sandy Noble. Celui-ci donnera ensuite naissance à Comme un Dessin, une installation réalisée pour le festival Maintenant et qu’ils ont présentée en 2018 lors de Nantes Maker Campus.

Mais, si l’utilisation de ces nouveaux outils de fabrication numérique passionne le collectif, ils n’en oublient pas leurs convictions écologiques. Ils s’interrogent alors sur la provenance et le devenir des ressources utilisées telles que le plastique, le bois ou encore l’électronique. Suite à cette réflexion, ils décident de se lancer dans le projet Precious Plastic initié par Dave Hakkens. L’idée est de mettre à disposition des citoyens une micro-fabrique permettant de transformer leurs déchets plastiques en de nouveaux objets.

Cet équipement en partie financé par le budget participatif de la ville de rennes a été réalisé et présenté par le collectif en 2017. Precious plastic étant désormais opérationnel, il ne manquait plus qu’un lieu pour l’accueillir.

L’Atelier commun

En parallèle de ces projets, le collectif travaille sur l’ouverture de leur atelier. Celui-ci doit correspondre à leurs exigences écologiques et servir de laboratoire de nouvelles pratiques. C’est ainsi que l’idée de s’associer à une ressourcerie est venue comme une évidence. La Belle Déchette à Rennes est une association en lien avec le réseau des 120 ressourceries de France, elle se donne pour mission de développer un magasin d’objets et de matériaux de seconde main sur le territoire de Rennes Métropole. Les objectifs sont de répondre à la réduction des déchets et à la lutte contre le gaspillage tout en développant la création d’emplois pérennes.

La Belle Déchette dispose d’une boutique en centre-ville de Rennes et d’un magasin entrepôt au sud de la ville où se fait la collecte des objets. C’est là que l’Atelier Commun s’est installé, directement au plus proche de ce gisement d’objets et de matériaux de seconde main.

L’atelier profite d’un bel espace dans le prolongement du magasin. Grâce aux arrivages réguliers, il a pu se constituer une belle matériauthèque mise à disposition des usagers. Il est équipé de tout ce que l’on peut espérer trouver dans un FabLab. Imprimantes 3D, découpeuse laser, CNC grand format, outils électroportatifs, poste à souder MIG et bien sûr les premières machines de Precious Plastic. Petit plus issu de leur parcours, l’atelier propose un laboratoire photo avec 3 agrandisseurs.

Un beau plateau avec un quai d’accès permet d’accueillir temporairement des pièces volumineuses. Enfin, un espace de prototypage nommée La Cabane est disponible pour travailler au calme ou organiser des réunions.

Les Makers

L’Atelier Commun veut être un point d’entrée dans de multiples domaines comme le réemploi, la fabrication numérique, la création artistique, l’artisanat ou encore le design d’objets. Le projet est ouvert aux particuliers, indépendants, associations, entreprises… Principalement occupé par des professionnels et des associations, l’Atelier Commun propose aussi des Openlabs ouverts à tous. Chacun peut ainsi dénicher les trésors de la ressourcerie et les personnaliser ou les détourner sur place dans l’atelier.

Des formations sont proposées pour l’utilisation des machines ainsi que des ateliers en partenariat avec la Belle Déchette pour s’initier au réemploi de déchets.

L’atelier Commun se révèle être bien plus qu’un atelier. C’est un laboratoire de recherche sur l’écologie et le réemploi. À l’heure où nous devons toujours nous interroger sur l’origine et le devenir des matériaux que nous utilisons, les recherches et l’expérience acquise par le collectif Indiens Dans La Ville constituent une ressource précieuse pour notre mouvement.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Makeme
Logo
Reset Password
%d blogueurs aiment cette page :
Shopping cart