Portrait de Maker #112 : Arnaud Schapira

Après des études scientifiques et différentes fonctions dans l’enseignement et dans l’encadrement, Arnaud Schapira a fondé l’association CréaCode Lab dans le but de développer, de perfectionner ou d’approfondir sa créativité et d’être initiée, sensibilisé, accompagné à la conception, à la motorisation ou à la programmation de jeux et d’objets construits ou virtuels. Véritable AFOL (Adult Fan Of Lego), les Legos lui ont permis d’expérimenter les vertus de la manipulation de ces briques en classe auprès d’enfants de l’école maternelle jusqu’au collège. Vous l’aurez compris, la créativité et le partage sont au coeur des préoccupations d’Arnaud !

Qui es-tu ?

Je m’appelle Arnaud Schapira. J’ai 42 ans. Habitant du Berry après une quarantaine d’années en région parisienne.

Enseignant, coordonnateur de réseaux d’éducation prioritaire, directeur d’école, Perdir, tu es aujourd’hui en freelance et le Président de l’association CréaCode Lab. Quel a été ton parcours et d’où te vient cet intérêt pour l’éducation ?

Des études scientifiques : Biologique, puis Science et Technique de l’ingénieur, Je me suis tourné vers l’enseignement dans le premier degré pour la polyvalence des enseignants du primaire et les relations humaines qui découlent de ce métier.
Après différentes fonctions dans l’enseignement et l’encadrement, j’ai souhaité mettre à profit mon expérience en créant une structure possédant mes convictions et dans un domaine pédagogique trop peu représenté dans les écoles notamment.

Quel est le but de l’association CréaCode Lab ?

Le but de l’association tel qu’énoncé dans ses statuts est :

L’association, à but non lucratif, se destine à toute personne physique désireuse de développer, de perfectionner ou d’approfondir sa créativité et d’être initiée, sensibilisée, accompagnée à la conception, à la motorisation ou à la programmation de jeux et d’objets construits ou virtuels.

L’association a pour objet :

  • De promouvoir l’expérimentation et la créativité
  • D’accompagner les projets à vocation scientifique, technique, artistique ou culturelle
  • De proposer des outils, du matériel et des séquences pédagogiques nécessaires à l’accomplissement des projets
  • De développer, de transmettre, d’éditer et de promouvoir des contenus, des compétences et des activités autour de la création, du numérique et du jeu
  • De développer et de mettre en œuvre des formations, ouvertes à tous, dans son champ de compétence
  • De former des personnels de l’éducation, des formateurs et des animateurs dans les domaines qu’elle promeut
  • De proposer à l’achat les contenus, le matériel, les objets et/ou les produits utilisés et/ou conçus lors de ses actions
  • De veiller à valoriser toute production ou tout projet

L’association permet à ses adhérents de partager leurs expériences et de réaliser des projets communs.

À ce jour, combien de membres font partie de l’association et quelles sont leurs missions ?

L’association est principalement composée de ses membres fondateurs.
Leur rôle, au delà de l’administratif, est de concevoir et d’animer les différentes interventions dont fait l’objet l’association.
Des structures municipales ou scolaires sont également adhérentes et soutiennent ainsi certaines actions de l’association telle que la conception d’outils pédagogiques diffuser gratuitement sur le site de l’association.

Les Legos sont au cœur du projet pédagogique de l’association CréaCode Lab. Pourquoi avoir choisi d’utiliser les briques danoises comme support d’apprentissage ?

La fameuse brique danoise…
Déjà, je peux être considéré comme un AFOL : Adult Fan Of Lego. J’ai un nombre incalculable de Lego en tous genres.
À ce titre, j’ai pu expérimenter les vertus de la manipulation de ces briques en classe auprès d’enfants d’âge de l’école maternelle jusqu’au collège. Il n’y a aucune limite à la créativité à l’aide de ces briques.
De plus, le fabricant de la brique danoise a la bonne idée d’avoir une gamme éducation qui permet de donner vie à ces productions grâce à des moteurs et différents capteurs. Le tout est programmable tel que préconisé dans les programmes de l’Éducation nationale.
À savoir que nous n’utilisons pas que ce matériel. Nous proposons également de l’impression 3D, l’usage de matériels électroniques plus spécifiques tels que MicroBit, Arduino, Raspberry Pi, etc.

Quel est le projet ou la construction en Legos dont tu es le plus fier ?

J’ai vraiment aimé accompagner une classe de Seine-Saint-Denis autour d’un projet annuel de mise en corps à l’aide de robots d’une histoire que les élèves ont écrite et dans un décor fabriqué de leur main.
Nous étions vraiment dans une pédagogie de projet sous un angle « STIAM » : Les Sciences et Technologies interprétées au travers l’Ingénierie et les Arts et fondées sur les Mathématiques. Ils utilisaient le robot Thymio qui est compatible Lego.
Nous avions créé un robot qui marchait sur deux jambes et avait le rôle du héros.

Quels sont les objectifs de l’association CréaCode Lab pour les mois à venir ?

Au delà du développement de ses actions, l’association noue des partenariats avec une école d’ingénieur et des chercheurs.
Nous devrions également disposer d’un local dans les mois à venir qui nous permettrait d’accueillir du public et non plus faire que de l’itinérance.
Nous souhaiterions aussi enrichir le nombre d’adhérents actifs au sein de l’association afin de mutualiser et partager les savoirs, les expériences.

Jean-Marc Méléard
Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Makeme
Logo
Register New Account
Reset Password
%d blogueurs aiment cette page :
Shopping cart