Add to compare
Événements

Retour sur 4 jours de folies créatives et de partage au Festival Faire Hacker !

Pour la deuxième année consécutive, la ville de Chartres accueillait un événement Maker. Après Chartres Mini Maker Faire en 2016, place au Festival Faire Hacker, et c’est au beau milieu des 24e Artisanales de Chartres que l’équipe de BetaMachine, l’organisateur, s’est installée. Au total, 4 jours de folies créatives et de partage sur une superficie de 700m2, 38 projets à découvrir, des conférences, des ateliers, des animations et des déambulations en extérieur rythmées par Les Nomades – les percussions de l’Étable !

C’est en grande pompe et au centre du pôle innovation (Festival Faire Hacker) que les 24e Artisanales de Chartres ont été inaugurés. La visite et le discours d’ouverture des officiels lançaient les festivités. Tous en place et prêt pour quatre jours d’échanges avec les visiteurs, les Makers ont répondu présent à l’appel à participation et c’est une programmation riche et éclectique représentant l’écosystème de Chartres et d’ailleurs qui s’offrait aux visiteurs.

Le thème de la Foire étant « se mettre eu vert », l’association AVERN (association vie environnement respect nature) sensibilisait les intéressés sur la protection et le respect de l’environnement, de la nature, des animaux, du cadre et de la qualité de vie ainsi que du patrimoine sous tous ses aspects (architecture, paysage…), Green & Out présentait des créations végétales et durables plus qu’originales, Mutinerie Village, présentait son espace de coworking et de coliving rural niché au cœur des Vallons Percherons combinant permaculture et fabrication numérique.

L’artisanat, la créativité et les savoir-faire étaient au rendez-vous ! Si vous avez vu ou aperçu un renard, c’est normal… Il s’agissait d’Hélène Chapman, costumière diplômée des métiers d’art travaillant le textile et les matériaux de synthèse qui vous invitait à découvrir son univers en 3D et Technicolor en présentant ses mascottes. Dans un tout autre domaine, celui du verre, Sophie Messenger (Soprisme) et Jacques Blin, artiste Verrier (Univerre 28) ont permis aux visiteurs d’en connaître davantage sur ce savoir-faire en découvrant leurs créations et en les voyant travailler. Bois Imagine, une jeune entreprise de menuiserie en a étonné plus d’un avec ses réalisations de mobiliers et accessoires pour la maison et le jardin. Pascale Germain, quant à elle, faisait des démonstrations et animait un atelier de vannerie. 

Pour les amateurs de sensations fortes, il était possible de s’essayer à la VR avec Art Visuel Studio, une agence de communication audiovisuelle spécialisée dans l’animation 3D. Cirque en Équilibre, une école de cirque proposant la découverte des arts du cirque pour tous les âges animait des ateliers à partir de six ans pour s’initier au trapèze. Electrolab, le hackerspace de Nanterre proposait une animation badminton ludique ou le joueur devait affronter une machine qui lance des volants, sans oublier Les Nomades – les percussions de l’Étable, qui faisaient le show avec un défilé d’engins tout droit sorti d’un imaginaire créatif et rythmé par le son des tambours !

Un événement Maker sans machines à commandes numériques ne serait pas un événement Maker ! Les imprimantes 3D de 3D Modular Systems, jeune entreprise créatrice et fabricant d’imprimantes 3D ont ravi les visiteurs ainsi que les machines Laser et CNC de MLLASER, sans oublier les Fab Labs et hackerspace (BetaMahineElectrolabusinette.orgSuperlipopette) qui ont montré leur potentiel en présentant leurs projets, leurs créations, leurs états d’esprit !
Côté robots, Nao faisait le show sur le stand d’Eure&Loir et juste en face, sur le stand de l’IUT de Chartres, le tout petit robot Mip se faufilait parmi les passants en évitant les obstacles.

Pour ravir les visiteurs et les inciter à être dans le Faire, un programme d’ateliers était mis en place sur les quatre jours. Chacun pouvait apprendre l’origami avec l’École Démocratique, s’initier au tissage avec Berlingo Fée, à la sérigraphie avec Schop, au code avec Lab28 et BetaMachine, découvrir l’art du Tawashi avec Fred & Laurence, réaliser son premier circuit électronique avec l’IUT de Chartres, réaliser une création végétale avec Green&Out, mais aussi fabriquer ses produits domestiques DIY avec Colibris 28.

Les associations ont répondu présentes ! Vox Populi, pour qui le Graf n’a pas de secrets proposait une performance artistique en customisant une C3, ARCoMakers présentait une machine à cocktail et une borne d’arcade de jeux vidéo, Vendôme Atelier numérique, présentait le projet « precious plastics », une machine artisanale pour le recyclage du plastique avec une Extrudeuse, sans oublier l’Arrondi, qui participe à la mise en réseau des artistes, à l’émergence de la nouvelle création, et à une diffusion auprès d’un large public en Eure-et-Loir. Pour les curieux et les passionnés, des Mayas et des ondes gravitationnelles, le projet Nazca Lego a permis d’en savoir davantage sur ces incroyables vestiges du passé et pour les adeptes de la maison connectée, la Start-up « Domotique du centre » proposait des solutions pour hacker sa maison et la faire devenir intelligente !

Tous les facteurs étaient réunis pour que cet événement soit une réussite. C’était intense, créatif, et c’est avec plaisir que Makeme a participé à cette première édition du Festival Faire Hacker, au cœur des Artisanales de Chartres. Motivation, détermination, envie… Voici quelques mots représentant l’état d’esprit d’une équipe organisatrice qui a déplacé des montagnes pour aller jusqu’au bout de leurs idées, de leurs convictions. BetaMachine, c’est avant tout des Makers, et ça se sent. Grâce à cette énergie, il en est ressorti un événement magique, bien à eux ou le partage et le Faire étaient les maîtres-mots.

Nous sommes tous des Makers !

Nous serions heureux de connaitre votre avis sur notre projet.

Laissez un commentaire !

Reset Password
Compare items
  • Total (0)
Compare
0
%d blogueurs aiment cette page :