Add to compare
Événements

MétroMix Rennes : retour sur trois jours de marathon créatif !

Ça y est, le marathon créatif MétroMix Rennes c’est fini ! Durant trois jours (17,18 & 19 nov.), 60 participants de tous horizons (experts de la mobilité et des transports, experts de la connectivité, Makers, Design & Usages, Communication & Diffusion, Développeurs et usagers), répartis en huit équipes, chacune aidée d’un facilitateur, ont pensé, innové et travaillé ensemble autour des enjeux de mobilité tant dans les aspects techniques et technologiques, que dans les usages sociaux et de service.

Organisé par l’association BUG, le LabFab, Makeme, avec le soutien de la French Tech Rennes Saint-Malo, Images & Réseaux, Rennes Atalante Technopole, Rennes Métropole, ID4CAR & In&Out, sans oublier les partenaires Keolis, SFR, Bicephale, Enedis, Opendatsoft, Epitech, Acklio et Ubiscale qui ont permis que ce hackathon puisse se tenir dans de bonnes conditions, les huit équipes de ce Métro Mix Rennes ont démontrées à tous, leur force et leur créativité en réalisant des prototypes d’une qualité exceptionnelle et innovante.

Le début d’une belle aventure !

Le rendez-vous était donné à la Maison des associations de Rennes où se déroulait l’événement. Plusieurs intervenants (Stéphane Schultz : 15 marches, Bérengère Amiot : Designer, Jacky Foucher : l’agence Grrr, Jérôme Champenois : Keolis, Claire Gaucher : In&Out, Nicolas Vigneron : Wikipédia), tous experts dans leurs domaines sont intervenus pour parler de la mobilité et des usages dans les transports afin d’orienter, documenter et de donner des pistes aux équipes qui pouvaient également compter sur le soutien des entreprises présentes pour les conseillers et leur permettre d’avancer.

Les thématiques proposées pour ce hackathon !

  • Quelle place pour les loisirs dans les transports ?
  • Que peut-on développer sur la carte Korrigo ?
  • Comment rendre les transports accessibles à tous ?
  • Comment améliorer l’accueil des voyageurs/usagers étrangers ?
  • Comment connecter la mobilité ?
  • Quelle est la place du « nous » dans la mobilité ? Des rencontres, de la convivialité ?
  • Quels liens avec l’extérieur quand nous sommes en mobilité ?
  • Quelle place pour le jeu dans les transports ? Pourquoi ne pas se mettre à jouer dans les transports ?
  • Comment minimiser les perturbations et l’impact des chantiers sur les services de mobilité ?

Des projets créatifs !

HAPPYKorrigo (Phonesavanh Thongsouksanoumane) : En utilisant votre carte Korrigo sur une bonne spéciale (une borne HappyKorrigo), vous déclenchez un événement ludique ou artistique. À chaque borne, une thématique : photo, musique, cinéma, poésie, jeu de lumière… et une borne spécifique réservée au rechargement gratuit de la carte Korrigo (la borne permet de récupérer un trajet en sautant sur les dalles).

Écom-pense (Benoît Vallauri) : en ville, les trajets en voiture sont polluants… la plupart des gens ne bénéficient pas d’aide aux transports, mais les utilisent souvent. L’idée est de cumuler des points sur la carte Korrigo pour des activités culturelles. Le nombre de points peut être cumulé et permet de bénéficier d’avantages (ex. système d’écopoints pour avoir des places pour le cinéma et une file d’accès rapides…). Cette carte permet de gagner du service et du temps !

FaciTrajet (Sylvain Bouchard) : FaciTrajet est une borne d’orientation pour vous permettre de mieux vous orienter. Je scanne ma carte avec mes informations, j’annonce ma destination et la borne me propose un trajet adapté.

Gametro (Bérengère Amiot & Jean-Thomas Valentin) : Inciter les voyageurs à ne plus faire son sudoku, à briser l’isolement. Le jeu se joue avec les mains et les vitres, il est intuitif et ne prend pas d’espace physique. Le but est de jouer avec une balle virtuelle qui ne doit pas tomber au sol. Gametro va, en traversant les rames gérer les interactions entre usagers. Le numérique se met au service des relations humaines.

Liamm-Express (Geoffroi Garon) : Le « Nous » dans la mobilité. Comment amener de l’humain dans les transports. Lorsque l’on se déplace, le but est d’aller d’un point A à un point B. Les espaces actuels ne poussent pas à l’interaction, ce sont des espaces de transits ou de consommation, mais individuel. Pour créer cette interaction et émerger les échange, une interface avec trois périmètres : mon bus, ma ligne, mon réseau. La ligne éditoriale se découpe en moment : de grandes informations, une mosaïque ou bien des médias voir des pastilles pédagogiques ou culturelles.

Buzic (Richard de Logu) : Qui aime le rock ? Qui aime le classique ? Qui aime le hip-hop ? Comment choisir sa musique quand on voyage ensemble, dans les transports en commun, comment on fait ? La solution : une playlist qui permet aux utilisateurs de partager leur musique, aux artistes locaux de se faire connaître, etc. Pour un trajet sans hic, choisissez Buzic !

Mon Rennes (Raphaël Mady) : Refondre les vieilles cartes tristes pour en faire un objet interactif adapté. C’est la carte qui doit s’adapter aux usagers et non le contraire. Techniquement, ce type d’application est disponible sur borne ou smartphone. La première chose est de choisir une langue correspondant à la personne et de proposer diverses catégories selon les intérêts (service, culture, loisir). À partir de cela on génère une carte sur laquelle seraient positionnés nos points d’intérêts correspondant, avec des échelles de temps selon le délai disponible.

StarLight (Théo Vital) : Jeu rétro accessible à tous qui va illuminer vos trajets en transport en commun. Généralement, les espaces sont ternes, plutôt froids et conçus pour durer dans le temps, pas prévus pour y vivre. Le but est d’amener des couleurs et du jeu. StarLight, c’est une solution simple, nécessitant peu de matériel et qui peut être installé dans un bus, un train, ou encore un abribus.

Trois jours pour penser, créer et innover !

Un pari fou, mais gagné puisque les huit équipes ont présenté leurs projets lors de la restitution du dimanche dans l’auditorium de la Maison des associations devant un public conquis et impressionné par le travail accompli en si peu de temps. Ce qui en est sorti est plus que satisfaisant et laisse à penser que ce n’est que le début d’une belle aventure puisque l’événement se trouve dans la perspective d’une manifestation « In&out » dédiée à la mobilité et programmée en 2018.

Un grand bravo aux organisateurs pour ce rendez-vous créatif, aux partenaires pour leur soutien, aux entreprises pour leur implication, aux intervenants et aux facilitateurs pour leur expertise et leurs conseils et aux équipes pour leur créativité !

Pour plus d’informations sur les projets et le déroulement du hackathon, rendez-vous sur wiki-rennes.fr

Nous serions heureux de connaitre votre avis sur notre projet.

Laissez un commentaire !

Reset Password
Compare items
  • Total (0)
Compare
0
%d blogueurs aiment cette page :