Add to compare

Portrait de Makers #18 > Tatiana Reinhard

Formatrice, consultante, facilitatrice, Maker, Tatiana Reinhard sait tout faire. Reconnue parmi les femmes les plus influentes dans l’impression 3D, elle est aujourd’hui Freelance Consultant & Réalisation. Découvrez le portrait de cette talentueuse jeune femme en devenir.


– Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Tatiana Reinhard, une jeune maman trentenaire et geek qui a toujours prôné le DIY. J’évolue dans le Maker mouvement professionnellement depuis 2012.


– Formatrice, consultante, facilitatrice, Maker… vous êtes aujourd’hui freelance. Quel a été votre parcours ?

Initialement j’étais infographiste 2D & 3D… Mais je m’étais passionnée pour l’impression 3D, et je lisais tout ce que je trouvais à son propos : j’ai finalement postulé chez le FabShop, qui était à l’époque une toute jeune start-up pionnière dans la vulgarisation de l’impression 3D en France. Là-bas j’ai eu l’occasion de travailler sur énormément d’aspects de la fabrication numérique, de monter beaucoup de projets différents avec tout type de public… et me découvrir en tant que Maker. Finalement j’ai fini par être débauchée par Rythm, la start-up qui a mis en place le bandeau connecté Dreem, pour devenir leur Fabmanager et prototypiste : une expérience enrichissante également, car j’ai vraiment créé avec eux un produit de l’esquisse jusqu’à l’industrialisation en travaillant avec des pointures de l’ingénierie. (Belle reconversion pour une graphiste qui avait un bac littéraire haha), mais je n’avais qu’une hâte : travailler à nouveau avec des Makers ! J’ai donc profité de ma maternité pour me mettre à mon compte.


– Spécialisée dans le domaine des nouvelles technologies de fabrication numérique, et de l’impression 3D, vous avez acquis des compétences remarquables. Qu’est-ce qui vous passionne dans ce milieu ?

C’est un milieu qui évolue vite, et je découvre sans cesse de nouvelles choses : Je crois que je n’aurai pas assez d’une vie pour imaginer et apprendre toutes les manières de créer. C’est pour ça que je tenais à retrouver un moyen de retourner au contact de différents acteurs de tous niveaux, parce que c’est à travers l’échange que je me suis toujours formée. Oui, je crois que ce qui me passionne le plus, ce sont les Makers.


– Vous êtes co-auteure du livre : Make: “Design for 3D printing”. Pouvez-vous nous raconter en quelques mots cette expérience en tant que co-auteure ? ​

C’était un projet réalisé d’abord en français pour Hachette au sein du FabShop avec Bertier Luyt et Samuel Bernier : et c’était une bonne occasion de mettre sur papier les initiations que nous faisions au quotidien tout en parlant des créateurs que nous aimions. La grande surprise a été de voir notre ouvrage traduit en anglais par Maker Media, et de voir nos noms dans la prestigieuse collection de livres « Make: ».


–​ Quelle est votre vision sur l’impression 3D dans les années à venir ?

Au-delà de l’aspect technologique, ce que j’aime voir évoluer est l’apprentissage de l’impression 3D : aujourd’hui j’interviens notamment dans plusieurs écoles, que ce soit pour les enfants ou pour des jeunes professionnels. Petit à petit la graine de la fabrication numérique et de la culture FabLab germe doucement dans l’enseignement et je suis ravie de contribuer un peu à cela : en tant que jeune maman j’espère vivement que ma fille aura pendant ses études la chance d’apprendre à être une faiseuse. Moi cela m’a beaucoup manqué !
En outre, les outils et logiciels sont de plus en plus accessibles : j’ai hâte de voir l’impact que tout ceci aura sur la prochaine génération. Via internet tout le monde peut se former à tout, et je suis persuadée que l’important est finalement d’enseigner aux gens à croire en eux et d’avoir envie d’apprendre par eux-mêmes.


– Avez-vous des projets personnels sur lesquels vous travaillez en ce moment ?

C’est amusant parce qu’en fait, je n’ai presque jamais fait de projets perso depuis toutes ses années à aider les autres à réaliser les leurs. Mais oui, enfin je m’y mets ! Je suis en train de mettre sur pied un processus créatif collaboratif en vue d’une collection d’objets réalisés en partenariats avec des créateurs d’un autre domaine. Je reste encore évasive, mais j’espère pouvoir en parler ici bientôt : pour l’heure je n’en suis qu’aux balbutiements.
Nous serions heureux de connaitre votre avis sur notre projet.

Laissez un commentaire !

Reset Password
Compare items
  • Total (0)
Compare
0
%d blogueurs aiment cette page :