Add to compare

Portrait de Makers #16 > Philippe Kervizic et Colin Torre

Issus de la robotique et de la mécatronique, Philippe Kervizic et Colin Torre sont les fondateurs de la société Bombyx Prod, mais aussi les inventeurs de l’imprimante 3D 4.0. Ils nous racontent tout sur leurs parcours, leurs projets, et leurs visions de l’impression 3D dans les années à venir dans cette interview passionnante qu’ils ont bien voulu nous accorder.

– Qui êtes-vous ?

Philippe Kervizic et Colin Torre.

– Spécialiste de l’impression 3D, pouvez-vous nous raconter votre parcours ?

Nous sommes 2 ingénieurs bretons issus de la robotique et de la mécatronique. Nous avons déjà travaillé plusieurs années ensemble dans l’impression 3D, puis nous avons créé notre entreprise de production de petite et moyenne série de pièces plastiques par impression 3D FDM (dépôt de fil fondu). Nous avons 2 sites de production, l’un à Lyon et l’autre à Saint-Malo.

– Vous êtes les créateurs de la société Bombyx Prod qui réunit l’impression 3D et les Objets connectés industriels pour inventer l’imprimante 3D 4.0. D’où vous est venue cette idée ?

Pensant que la production par impression 3D est un gros marché potentiel, nous nous sommes orientés vers le service d’impression 3D FDM de masse.

Malgré tout, nous ne pensons pas que les fermes d’imprimantes 3D sont une solution durable pour répondre aux besoins de production : trop chères, trop gourmandes en ressources, trop lentes. De surcroît, nous n’avons pas les moyens financiers nécessaires pour investir dans des centaines d’imprimantes.

Ces investissements doivent être amortis et impactent directement le coût des pièces produites pour le client. Nous souhaitions être clairement plus compétitifs que les solutions actuelles du marché.

Nous avons donc réfléchi à un moyen d’augmenter les performances de l’impression 3D actuelle.

Nous sommes alors naturellement venus aux technologies de l’industrie 4.0 pour dépasser les limites des imprimantes 3D du marché en développant des machines automatisées et avec un nombre de têtes limité seulement par la taille de l’imprimante. Les objets connectés industriels étaient de façon évidente une des clés de succès pour atteindre nos objectifs et être les plus compétitifs.

Finalement, après avoir éprouvé nos machines de production avec les premiers contrats, nous avons décidé de révéler notre avance technologique à nos clients. Voici la vidéo de présentation.

– C’est quoi une imprimante 3D 4.0 ?

C’est une machine à vocation industrielle, que l’on peut adapter à la production en cours. Les têtes d’impression ne sont pas liées au hardware. L’ensemble est contrôlé depuis n’importe quelle device, y compris une montre connectée.

La flexibilité de l’imprimante apporte des possibilités nouvelles, en particulier les performances permettent de produire de grandes quantités d’une même pièce dans des délais courts.

Une machine de production de Bombyx Prod équivaut modestement à 7 à 10 imprimantes du commerce, moins modestement à 15 ou 20.

Aussi bien les matériaux standards que les matériaux techniques sont utilisés selon l’usage des pièces produites : ESD pour l’électronique, matériaux chargés en fibres de carbone/verre/kevlar pour les pièces industrielles nécessitant des sollicitations mécaniques, PLA/PETG pour les applications plus communes.

– À qui est destiné Bombyx Prod ?

Bombyx Prod travaille avec des professionnels pour qui les procédés de fabrication classiques, comme l’injection plastique, ne sont pas rentables ou manquent de flexibilité. Beaucoup d’entre eux utilisent déjà l’impression 3D pour le prototypage et souhaitent continuer à tirer profit de la technologie pour la production en série.

Par exemple :

  • Validation d’une chaîne de production avec une présérie de pièces.

  • Carters de protection ou convoyeurs de machines.

  • Gabarits pour l’industrie.

  • Boîtiers électroniques ESD

  • Goodies ( porte-clés, supports de smartphone…. )

Notre technologie nous permet de maîtriser les coûts et les délais, tout en gardant une qualité constante.

– Quelle est votre vision sur l’impression 3D dans les années à venir ?

L’impression 3D a commencé par le prototypage et a entamé un virage vers la production. Actuellement, la production de petites quantités est déjà bien implantée dans certaines industries comme l’aéronautique. La diversité des matériaux, la flexibilité de la technologie, mais aussi les nouvelles possibilités de design convainc peu à peu les industriels de s’orienter vers ces procédés de fabrication. Cela entraîne des façons de travailler qui évoluent dès la conception des produits.

L’impression 3D permettra aussi de relocaliser la production, avec tous les avantages que cela apporte en termes de réduction de coûts, qualité, délais ou time to market, emploi et bien sûr environnement.

Nous serions heureux de connaitre votre avis sur notre projet.

Laissez un commentaire !

Reset Password
Compare items
  • Total (0)
Compare
0
%d blogueurs aiment cette page :