Add to compare
Événements

CAMPOSV – HACKATHON INOUT

CAMPOSV — HACKATHON INOUT

13, 14 & 15 MARS 2018 — SITE PSA DE LA CALVENAIS

La capitale bretonne s’apprête à accueillir inOut 2018, un événement économique international qui rassemblera les professionnels du numérique et de la mobilité, et les usagers. Tous vivront l’expérience inédite d’inventer et de tester les mobilités de demain sur le territoire rennais. Durant inOut, le troisième CampOSV proposera des ateliers et des conférences.

CAMPOSV

Le CampOSV est un campement de prototypage, qui a pour objectif de concevoir des véhicules libres open source, leurs briques technologiques et leurs services associés, en cohérence avec leur écosystème. Initié en 2015 par l’IETR, l’Université Rennes 1 et le Labfab, le CampOSV est présent ponctuellement dans l’espace public, comme aujourd’hui, sur le site PSA de La Calvenais à Rennes. Du 13 au 15 mars, 8 équipes réparties sur 8 ateliers, vont relever le défi de concevoir un véhicule open source !

LE HACKATHON

Le CampOSV est ouvert à toute personne intéressée par les questions de mobilité et souhaitant participer à la conception de véhicules open source au sein d’une équipe pluridisciplinaire : étudiants, artistes, entreprises, citoyens, enseignants, chercheurs, Makers, designers, chargés de mission territoriaux…

Les ateliers proposés 

  • Atelier PyOSVUE

Formation et premiers usages de la Plateforme Libre en Conception collaborative d’objets complexes.

  • Atelier Industrie du futur (complet)

Économistes, juristes, politologues, entreprises concevront des écosystèmes pertinents sur la base des prototypes réalisés durant le CampOSV.

  • Atelier HandiVéhicule (complet)

Designer, mécaniciens, mécatroniciens, personnes à mobilité réduite se réuniront pour concevoir le « handivéhicule ».

  • Atelier BMS

Reproduire sur table un Gestionnaire de Batteries.

  • Atelier Design/instrumentation des véhicules et leurs systèmes embarqués

Instrumenter les véhicules OSV : carrosserie, phares, Klaxon, tableau de bord… en matériaux recyclés intégrants des systèmes embarqués innovants. Chaque instrument constituera un atelier spécifique.

  • Atelier véhicule écologique

Véhicule autonome en énergie solaire sur la base de l’Ecolocar.

  • Atelier « Rejoindre l’Internet of Things avec IoT.js »

Tutorial d’introduction au prototypage facile en utilisant JavaScript sur microcontrôleurs plus ou moins basés sur : https://t.co/lwOwCQT2vU#TizenR.

  • « open source en robotique »

Tutorial d’introduction au prototypage de robots open source.

La restitution des ateliers sera présentée le 16 mars 2018 (matin) au Couvent des Jacobins — Centre des Congrès de Rennes Métropole.

LES CONFÉRENCES

Ouvertes au grand public, les conférences s’orienteront autour des thématiques suivantes : IOT, automotive, juridique Libre, économie du libre, mobilité…

Les intervenants

  • Alain Heureux – Ouverture du CampOSV inOut 2018 – 13/03/2018 – 9h30

Alain Heureux est juriste de formation, mais est surtout un entrepreneur depuis ses 18 ans ayant créé sa première startup durant ses études avec deux amis.
Depuis il a créé plus de 25 sociétés actives dans les médias, le marketing, l’internet, les technologies, la formation et la consultance, mais également une dizaine d’associations sans but lucratif en vue de développer une industrie ou un idéal.
Il a parcouru le monde entier, mais est surtout amoureux de son Europe qu’il donnait comme personne d’autre. Il est en contact avec les instances européennes qui aiment son franc-parler et son regard sur la société. Aujourd’hui, il est tant actif dans des incubateurs à Bruxelles (The Egg Brussels, Co.Station, DigitYser ou Molengeek) que dans des programmes de formation d’entrepreneurs et d’intrapreneurs (KBC Startit, BNP Paribas, Virtuology Academy ou Unizo), mais il est surtout en train de réveiller l’économie créative de Bruxelles en vue de développer l’innovation et les collaborations entre secteurs et entre acteurs de la multiple hélice ‘politique, académique, business et citoyen) au travers de Brussels Creative.
Parallèlement à cette initiative régionale, il est cofondateur du réseau européen Creative Ring qui connecte les écosystèmes créatifs de plusieurs villes Européennes afin de cocréer au travers des frontières et cultures…un réseau d’écosystèmes où la valeur économique est distribuée, mais accélérée !

  • Thomas le Texier – Les modèles économiques de l’innovation ouverte – 13/03/2018 – 11h à 11h30

Thomas Le Texier est Maître de conférences en Sciences économiques et chercheur au CREM-CNRS. Spécialiste en économie numérique et de l’innovation, il est en outre le coresponsable du Master 2 Stratégies Digitales et Innovation Numérique à la Faculté des Sciences économiques de l’Université de Rennes 1. Ses travaux portent sur l’analyse des marchés et des écosystèmes innovants, en s’intéressant aussi bien aux modalités de performance marchande qu’aux modalités d’intervention publique dans ce cadre. Par l’élaboration de modèles théoriques d’économie industrielle ainsi que par le traitement empirique de questions de recherche associées, ses contributions ont pour objet la meilleure compréhension (i) des microstructures des organisations communautaires innovantes (ii) les conditions dans lesquelles des dynamiques coopératives sont bénéfiques pour les acteurs marchands et non–‐marchands concernés, (iii) la pertinence des modèles d’affaires qui tendent à émerger de telles dynamiques coopératives et (iv) le rôle de la propriété intellectuelle dans ce contexte. En complément de la poursuite de sa recherche sur les thématiques précises de l’économie du développement logiciel libre et de l’économie du piratage numérique, une voie de recherche récente analyse les dynamiques concurrentielles et organisationnelles sur les plateformes numériques au sens large, et les marchés bifaces en particulier.

  • Roberto di Cosmo – Économie du Libre – 13/03/2018 – 11h30 à 12h30

Ancien élève de la Scuola Normale Superiore de Pise, Roberto Di Cosmo a obtenu son doctorat en Informatique à l’Université de Pisa. Après avoir enseigné plusieurs années à l’École Normale Supérieure de Paris, il est devenu Professeur d’Informatique à l’Université Paris Diderot. Il est actuellement détaché chez INRIA. Il a une longue histoire de contributions à la recherche en Informatique, dans des domaines allant de la logique à la programmation parallèle. Il s’intéresse maintenant aux problèmes nouveaux posés par l’essor du Logiciel Libre, et en particulier à l’analyse statique de grandes masses de code, qui étaient à l’origine du projet de recherche éuropéen Mancoosi. Suivant de près l’impact de l’Informatique sur la société, il prone depuis longtemps l’adoption du Logiciel Libre, notamment à partir de la publication de son best-seller Le Hold-Up planétaire en 1998; plus récemment, il s’est intéressé aux questions soulevées par la problématique de la rémunération des artistes à l’ère d’Internet, avec l’ouvrage Manifeste Pour Une Création Artistique Libre Dans Un Internet Libre. Il a créé le Groupe Thématique Logiciel Libre dans le Pôle de compétitivité Systematic à Paris, qui a financé plus de 40 projets de R&D depuis 2007, et il dirige depuis 2010 l’IRILL, une structure de recherche de pointe sur le Logiciel Libre. En 2016, il a été à l’origine de Software Heritage, une initiative qui vise à construire l’archive universelle de tout le code source publiquement disponible.

  • Cédric Coulon – Droit et conception automobile – 14/03/2018 – 11h00 à 11h30

Maître de conférences en droit privé à l’Université de Rennes 1, Cédric Coulon dirige aujourd’hui un centre de recherches juridiques, et confronte le droit au développement de la robotique.
Doit-on s’inquiéter des risques potentiels liés au déploiement dans notre vie quotidienne d’engins qui tendent à disputer à l’homme son autorité ? C’est la question que posait un événement survenu en février 2016 : Google recensait le premier accident responsable de sa voiture autonome…

  • Marco Ciurcina – « Biens communs digitaux et droit » – 14/03/2018 – 11h30 à 12h30

Juriste italien, travaillant dans le domaine du droit commercial et contractuel, droit de l’informatique, droit d’auteur, brevet, droit des marques et de la vie privée, en particulier avec des licences de logiciels libres, des contenus ouverts et des données ouvertes.
Enseignant “au Politecnico di Torino, Faculté des sciences de l’information. Défenseur des logiciels libres et des libertés numériques.

  • Bernard Multon – Énergies renouvelables et véhicules électriques – 15/03/2018 – 11h30 à 12h30
Professeur des Universités à l’École Normale Supérieure de Rennes, Laboratoire SATIE – CNRS, Agrégé de Génie Electrique (1982), Docteur (Univ. Paris 6, 1985) et HDR (ENS Cachan, 1994)
 Recherches sur :

– Le traitement de la variabilité de la production d’électricité d’origine renouvelable variable (co-optimisation de la gestion d’énergie et du dimensionnement sur cycle de vie),

– La conception de nouveaux systèmes de génération d’électricité,

– La conception de moteurs et d’actionneurs et générateurs électromagnétiques spéciaux.

Enseignement en électronique de puissance, actionneurs électriques et systèmes de conversion d’énergie électrique, énergies renouvelables, énergies marines, stockage de l’énergie, écoconception.

  • Richard Stallman – Privacy by design – 15/03/2018 – 17h00 à 18h00

Le Dr. Richard Stallman a lancé en 1983 le mouvement du logiciel libre et a démarré le développement du système d’exploitation GNU en 1984.  Le GNU est un logiciel gratuit – chacun est libre de le copier et de le redistribuer avec ou sans changements. Le système GNU/Linux, qui correspond au système d’exploitation GNU auquel Linux a été ajouté, est aujourd’hui utilisé sur des dizaines de millions d’ordinateurs. 

Richard Stallman a reçu de nombreux prix, parmi lesquels le prix ACM Grace Hopper, le prix ACM Software and Systems, le prix Takeda pour le progrès social et économique ou encore le Pioneer Award de l’Electronic Frontier Foundation. Il a en outre bénéficié d’une bourse de la Fondation MacArthur, a été récompensé de plusieurs doctorats honorifiques et a rejoint l’Internet Hall of Fame, le « panthéon » de l’Internet.

Les inscriptions aux ateliers et aux conférences sont gratuites, mais obligatoires > inscription ici.

Venir au CampOSV

Plan du site PSA entrée Ouest – La Calvenais & St Jacques de La Lande
Une navette spéciale Keolis sera mise en place : départ 8h30 métro Henri Fréville – retour 18h15 Site PSA La Calvenais.

En savoir plus sur CampOSV.

Toute la programmation de inOut 2018.

Nous serions heureux de connaitre votre avis sur notre projet.

Laissez un commentaire !

Reset Password
Compare items
  • Total (0)
Compare
0
%d blogueurs aiment cette page :